Musée du Vieux-Toulouse [Toulouse, 31]

Exposition : Renée Aspe

du 24 juin au 28 septembre 2019

Hôtel Dumay, salle Pierre-de-Gorsse.
Tous les jours sauf dimanche et jours fériés.
De 14h00 à 18h00.
Billet couplé avec l'entrée du musée.

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite.

Pour le cinquantenaire de la disparition de Renée Aspe (1922-1969), le musée du Vieux-Toulouse, avec la collaboration de M. Jean-Claude Aspe, neveu de l'artiste, souhaite rendre hommage à cette peintre flamboyante, disparue prématurément à l’âge de 47 ans.

Née dans la Ville rose, Renée Aspe, qui goûtait peu les études générales, fut inscrite par sa mère à l’école des Beaux-Arts à l’âge de 14 ans. Devant ses talents précoces, Édouard Bouillière, directeur de l’école, dira « Madame, votre fille est née peintre » ! Poursuivant sa formation à Paris, auprès d’André Lhote et Jean Soubervie, Renée ne tarda néanmoins pas à voler de ses propres ailes.

Éprise de liberté, toujours en quête de la réalité poétique et refusant la voie de l’art abstrait, Renée Aspe bâtit une œuvre colorée, protéiforme et éminemment personnelle, abordant les thèmes qui lui étaient chers : Toulouse bien sûr, mais aussi les voyages, le monde du cirque, les fêtes populaires, les portraits de « petites gens » (enfants de chœur, pêcheurs...) aussi bien que de célébrités (Edwige Feuillère, John Wayne...), les « fatras » de brocantes etc… Les amateurs connaissent aussi d’elle ses nombreuses représentations de barques et chalutiers de pêcheurs.

Cette œuvre rencontra immédiatement le succès et Renée Aspe exposa dès la fin des années 1940 dans les salons et galeries de Toulouse, de Sète, de Paris, de Barcelone, de New-York… De nombreux musées et institutions firent l’acquisition de peintures, de dessins ou encore de services en céramique peinte, car Renée Aspe comprit très vite qu’il lui faudrait diversifier les supports si elle voulait pouvoir vivre de son art.

Renée Aspe disparut en pleine gloire le 17 septembre 1969, n’ayant pas achevé sa dernière toile présente à l'exposition et laissant dans le milieu artistique toulousain une place vacante que personne ne sut reprendre avec autant de présence et de vitalité qu’elle.

Une centaine de peintures, dessins, photographies ou céramiques, issus pour la plupart de collections privées, sont réunis dans cette exposition, ainsi que des objets personnels de Renée Aspe, permettant d’appréhender la carrière et la personnalité de l’artiste.

Membre des Toulousains de Toulouse à partir de 1948, Renée Aspe a su faire rayonner l’art toulousain dans le monde entier.

+ Imprimer

design : neo05