Musée Goya - Musée d'art hispanique [Castres, 81]

Collection : Armes (du XVè au XXè siècle)

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Corselet
  • Armet de combat
  • Armet
  • Cabasset
  • Cabasset Morion
  • Défense d'épaule et de bras (droite et gauche), parties d'un
  • Bourguignotte capeline
  • Casque d'apparat en ivoire de Georges II d'Angleterre
  • Glaive de Sapeur de la Garde Constitutionnelle
  • Sabre de Gendarmerie Royale Mod. 1817
  • Platine d'arquebuse à rouet
  • Paire de pistolets de ceinture à
  • Pistolet à coffre à silex avec bloc tournant de quatre canons
  • Paire de pistolets à silex à deux canons en table
  • Fusil à silex à chargement par la culasse
  • Trousse de chasse
  • Carabine à silex à deux canons superposés
  • Rondache
  • Casque Indo-Persan
  • Casque

+ Voir toutes les œuvres de la collection

En 1998, René Gayral, figure de la ville de Castres, collectionneur passionné, résistant de la première heure et ancien du "corps franc de la Montagne Noire" fait don au musée Goya de sa collection consacrée à l’armement léger.
Une salle regroupant l’ensemble des quatre cents pièces est alors installée dans le musée.
Cette impressionnante collection, est constituée d’armes de luxe et de curiosités militaires, d’armes de poche et de ceinture mais aussi d’armes de poing à silex et percussions, d’armes de traite pour l’Orient, de révolvers (américains et anglais) ainsi que des armes règlementaires françaises et de superbes tromblons à silex destinés à la chasse et à la défense.
Sont également exposées des armes allemandes des deux dernières guerres mondiales : de nombreuses dagues du IIIème Reich et des casques à pointe.
Les armes blanches sont présentes avec des épées, glaives et sabres de l’Ancien régime au début du XXe siècle, les fusils et armes de chasse complètent cette très belle collection.
Cet ensemble évoque aussi la Résistance durant la dernière guerre mondiale dans le Tarn et la Montagne Noire en particulier, avec armes et documents photographiques illustrant cette période tragique de l’histoire castraise.

Cet ensemble vient compléter la donation d’armes anciennes (139 pièces) du Comte Cillard de Kermainguy de 1896 et le legs de Pierre Briguiboul de 1893 comprenant notamment des armes indo-persanes du XVIIe et XIXe siècle, actuellement conservées dans les réserves du musée.

+ Imprimer

design : neo05