Musée Goya - Musée d'art hispanique [Castres, 81]

Exposition : Dix ans de donations et d'acquisitions au musée Goya (archive)

du 9 novembre au 30 décembre 2012

Horaires
9 h– 12h et 14 h– 17h d’octobre à mars
10 h les dimanches et jours fériés
Fermé le 25/12

L’enrichissement des collections fait partie des fonctions essentielles du musée. Dans ce domaine le musée Goya de Castres a toujours fait preuve de dynamisme et d’une grande persévérance dans sa politique d’acquisition. A cette politique, soutenue par l’Etat et la Région Midi-Pyrénées grâce à l’attribution de fonds spécifiques (FRAM) et par des généreux mécènes, s’ajoutent des dons, des legs et des dépôts. Nombreux et de grand intérêt, ils démontrent une reconnaissance du niveau de qualité de l’ensemble mais aussi un attachement des donateurs à l’institution muséale.
Exposer la totalité des œuvres acquises entre 2002 et 2012 s’est révélé impossible pour des raisons pratiques. C’est donc une sélection qui est présentée dans les salles d’expositions temporaires ; à l’intérieur du musée, des cartels colorés signalent les pièces de grandes dimensions ou indispensables au parcours des collections permanentes. Ainsi dans le domaine de la peinture, le Martyre de St Sébastien de Sébastien Muñoz est sans aucun doute l’acquisition majeure de ces dernières années. De même Le Jeune mendiant d’après Murillo d‘Henri Fantin Latour, La Famille du peintre del Mazo de Théodore Géricault et tout récemment huit tableaux du peintre Carlos Pradal ainsi que deux œuvres de Georges Artemoff obéissent à une parfaite cohérence.

Le fonds graphique s’est également étoffé de manière remarquable : des gravures de Francisco Goya, Mariano Fortuny et Edouard Manet mais aussi la célèbre série Gaudí de Joan Miró. Quatre livres de bibliophilie illustrés par des grands noms du XXe siècle : Jaume Plensa, Juan Gris, Jorge Oteiza et Rafaël Alberti complètent ce fonds dédié aux artistes espagnols modernes et contemporains.

Les artistes régionaux prennent aussi leur juste place : quatre pièces du sculpteur castrais Jules Cambos ont rejoint ces dernières années les collections, ainsi qu’un fonds important de dessins et de gravures de Jacques Llopart, Claude Salvan, Bernard Galland, René Izaure, Maurice Mélat

Tout dernièrement la donation par les Amis des musées de l’Arte de la pintura (Traité de la peinture) de Francisco Pacheco, édition rarissime du XVIIe siècle, vient compléter nos connaissances sur les artistes espagnols du siècle d’Or magnifiquement représentés au musée.

L’accroissement des collections est une aventure collective partagée par les décideurs, un réseau associatif dynamique, des donateurs et des mécènes, des musées soucieux d’une meilleure ordonnance concernant les collections. Réunir et présenter de la sorte les œuvres relève du respect du public et de l’idéal de toujours : partager les richesses de l’Esprit ainsi que des choses de l’Art.

+ Imprimer

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Le Brochet - Georges Artemoff
  • Saint Evêque - Juan (de la) Abadia
  • Le Martyre de Saint Sébastien - Sebastian Muñoz
  • Procession à Avilà - Fausto Morell y Orlandis
  • La Vision de saint Anoine - Claudio Coello
  • Bombardement au Vietnam - Blasco Mentor
  • Le Bain - Carlos Pradal

+ Voir le diaporama

design : neo05