Musée Ingres [Montauban, 82]

Exposition : Vincent Corpet, Vit au long d'Ingres (archive)

du 6 juillet au 3 novembre 2013

Visites de l’exposition :
Pour les individuels, tous les jours à 15h0
Pour les scolaires : collèges et lycées : parcours thématique sur demande
Réservation obligatoire : 05 63 22 12 91
thomas.faugeras@orange.fr
* Pour les groupes :
Réservation auprès de l'Office de Tourisme
05 63 63 60 60
Carnet de parcours
Un petit livret permettra aux individuels et aux familles de découvrir l'exposition de façon ludique et interactive : vendu au comptoir d'accueil à 3 €

Cette année, c’est Vincent Corpet qui sera l’hôte du Maître de Montauban pour quelques mois.

Depuis quelques années, en effet, après s’être installé pendant plusieurs semaines au musée du Louvre, cet artiste regarde et reprend des chefs d’oeuvre de la peinture qu’il s’approprie d’une façon tout à fait singulière, en les copiant à taille réelle, en noir et blanc, non sans « désinvolture », selon ses propres termes, puis il les gratte, les griffonne et y rajoute d’étranges signes, chiffres ou lettres qui viennent jouer à cache-cache avec la couleur rajoutée à la fin elle aussi. Cette démarche, qui constitue le fondement de sa longue série des « Analogies », lui permet de questionner la nature et la fonction de l’image picturale.
L’ensemble d’après les oeuvres du Louvre intitulé « Fuck les Maîtres » n’est pas, comme il le rappelle, « une moquerie grossière des chefs d’oeuvre qui peuplent notre imaginaire » mais plutôt l’expression d’un rapport physique, sensuel et fusionnel, « d’un faire l’amour avec nos idoles » !

Thomas Brétinien écrivait au sujet de l’artiste en 2010 « Vincent Corpet se plait à rappeler, que peut-être ce qu’il fait depuis maintenant près de trente ans s’apparente aux cailloux du Petit Poucet, laissés là sur le sol, comme trace de son passage, mais surtout pour ne pas se perdre. Sans doute aussi pour ne pas repasser au même endroit ».

Pour le musée Ingres, le peintre a choisi de partir de certains des tableaux de Montauban complétés d’une dizaine d’autres conservés dans le monde dont il a laissé faire le choix par l’équipe du musée Ingres. Quatre de ses toiles seront laissés inachevées, c’est-à-dire au stade de la copie sommaire en noir et blanc, afin d’être terminées sur place, dans les salles du musée, face au public dans une sorte de performance généreuse levant le voile sur le fa meux «mystère » de la création artistique.

Par ailleurs, fasciné par le fonds des 4500 dessins d’Ingres du musée, Vincent Corpet a réalisé vingt-cinq oeuvres graphiques pour le plaisir de faire rugir lignes et formes emboitées aux côtés des feuilles du maître présentées « tout contre » dans les salles d’arts graphiques.

EN VIDEO, SUIVEZ VINCENT CORPET AU MUSEE

© Musée Ingres, Montauban octobre 2013
Réalisation et Images : Olivier Taïeb
Montage : Julien Roland
Musique : ELG Sound
Production Exécutif : Noir bleu Productions

+ Imprimer

design : neo05