Musée Ingres [Montauban, 82]

Exposition : Métamorphose

du 5 août 2019 au 1er février 2020

Chapelle de l’Ancien Collège : 6 rue du Collège, 82000 Montauban / tout public, entrée libre
Horaires : du lundi au samedi 9h00-12h00 / 13h30-18h

« L’architecture est un langage. Son alphabet est fait de bois, de pierre, de brique, de métal, de plâtre, de verre... Son vocabulaire consiste en lignes, droites ou courbes, en angles, en volumes, en surfaces. Sa grammaire organise en rythmes, la logique des temps et des espaces. Sa syntaxe établit le dialogue entre l’humain et le lieu de son humanité.
Restaurer un bâtiment ancien équivaut à traduire une langue disparue dans un parler vivant. C’est à la fois une traduction et une adaptation. C’est une œuvre palimpseste, superposée à une autre dont elle sert la mémoire et prolonge la présence. »

François-Henri Soulié

Alors que le musée Ingres fermait tout juste ses portes, Jean-Pierre Roussoulières a capturé avec son objectif, les principales phases de transformations des espaces. Avant sa très prochaine réouverture, le musée Ingres-Bourdelle se dévoile partiellement et laisse entrevoir sa métamorphose.

Sans jamais montrer tout à fait les lieux restaurés, Jean-Pierre Roussoulières expose les gestes précis et expérimentés des nombreux artisans rassemblés sur le chantier du musée durant de longs mois.
Jean-Pierre Roussoulières, originaire de Montauban découvre très tôt en famille, la photographie. Sa sensibilité au jeu de la lumière, doit être associée à cette résonnance affective, confortée plus tard par la découverte passionnée de la montagne où de nombreuses courses l’emmènent à s’imprégner d’une luminosité accordée à la dimension d’un espace élargi et changeant. De nombreux voyages complèteront ce sentiment.

Possédant son propre studio de montage vidéo, il réalise ou participe à la réalisation de courts métrages ainsi qu’à l’archivage de spectacles ou manifestations culturelles en région. Ayant déjà mis en lumière, et en valeur l’œuvre sculpté de Bourdelle, il réalise actuellement un film sur l’ensemble du chantier de rénovation du musée Ingres.

+ Imprimer

design : neo05