Musée Massey [Tarbes, 65]

À propos du musée

Logo des Musées de FranceMusée Massey, Tarbes - www.musee-massey.com Ville de Tarbes, www.tarbes.fr

Le musée Massey

Au cœur de la ville, le musée Massey situé dans un magnifique cadre verdoyant est né du désir et du rêve d’un tarbais, Placide Massey.
Directeur des pépinières du Trianon et du potager de la Reine à Versailles, Placide Massey décida, pour sa retraite, de se faire construire une villa sur des terrains achetés à Tarbes où il avait déjà aménagé un parc planté d’essences rares.

A sa mort en 1853 il lègue à la ville de Tarbes une partie de ses propriétés : un jardin exceptionnel et le chantier inachevé d’un muséum, bâtiment de style oriental, dominé par une tour d’observation sur les Pyrénées, œuvre de l’architecte Jean-Jacques Latour.
Depuis, la ville a poursuivi le rêve du jardinier : le jardin aux essences rares est aujourd’hui un « jardin remarquable » ouvert au plaisir de chacun et le Muséum un Musée complètement restructuré et rénové.

La collection Hussards a été constituée à partir de 1955 par Marcel Boulin alors conservateur du musée. Ce fonds, aujourd’hui de dimension internationale, lie l’élevage du cheval anglo-arabe à la présence des régiments de Hussards en garnison à Tarbes. La présentation au public suit un déroulement chronologique de l’épopée des hussards de 1545 à 1945.

Amateur d’art, député des Hautes- Pyrénées, Achille Jubinal est à l’origine, au XIXe, de la collection Beaux-Arts du musée. Il rassembla par l’intermédiaire d’un réseau d’amis et de relations politiques, des œuvres majeures de l’école italienne des XVIe et XVIIe siècles, des écoles hollandaises et flamandes du XVIe et du XVIIe siècles, et des écoles françaises des XVIIIe et XIXe siècles.
Son action suscita d’autres dons, comme ceux de la famille Fould et de la Société Académique des Hautes-Pyrénées. D’importants dépôts consentis par l’Etat vinrent enrichir ce fonds. Le musée présente au premier étage une sélection des œuvres les plus caractéristiques.

La restructuration et la rénovation du bâtiment et des collections

Les travaux ont été confiés en 2005 au cabinet d’architecture parisien Dubois et Associés aux références prestigieuses qui attestent d’une solide expérience en matière de restructurations de musées : Musée des Beaux- Arts de Caen, Musée des Beaux- Arts de Lyon, Musée Toulouse Lautrec à Albi.

Les collections du musée Massey ont été transférées, en 2009, dans des réserves modernes et fonctionnelles installées sur le site de l’ancien arsenal, dans le bâtiment 103. Cette ancienne manufacture des tabacs entièrement rénovée abrite désormais un « centre de conservation et d’études patrimoniales » où se trouvent également les archives municipales.

Vidé de ses œuvres, le musée a pu enfin faire peau neuve. Les travaux qui ont débuté en juin 2009 se sont achevés en avril 2012. La façade offre un aperçu de la qualité des restaurations et des rénovations intérieures, qui font du musée un établissement moderne, conçu pour répondre aux exigences de la conservation des collections publiques, mémoire de la société, et aux attentes d’un public le plus large possible.

Les autres établissements

Le musée gére également plusieurs autres établissements de la ville de Tarbes :
. la salle d'exposition du Carmel,
. la Maison Natale du Maréchal Foch,
. le musée de la Déportation et de la Résistance.

La salle d’exposition du Carmel installée dans l’ancienne chapelle est aujourd’hui un lieu d’expositions important de la ville. Une programmation axée sur l’art contemporain propose environ six manifestations annuelles.

Le maréchal Foch, natif de Tarbes, a habité durant ses premières années une belle demeure de style bigourdan, au cœur de la cité dans le quartier historique.
Achetée par l'Etat, cette bâtisse classée monument historique a été transformée en musée et a fait l’objet d’un transfert de propriété à la ville de Tarbes en 2008.
Les collections rassemblent des souvenirs du maréchal retraçant son itinéraire personnel et sa vie publique en tant que Maréchal de France.

Créé par les associations d'anciens combattants, le musée de la Déportataion et de la Résistance rassemble les souvenirs collectés par les protagonistes eux-mêmes. Lieu de mémoire, cette institution demeure un lieu sensible au niveau des thèmes abordés et au niveau de la relation avec les membres actifs des associations.

design : neo05