Musée Massey [Tarbes, 65]

Exposition : Exposition Henri Borde (archive)

du 24 février au 30 mai 2016

tous les jours sauf le mardi
de 10h à 12h et de 14h à 17h.
Prix d'entrée du musée

Henri Charles Louis Germain Borde, dit Henri Borde est né en 1888 à Bagnères-de-Bigorre et décédé à Tarbes en 1958.
Après des études secondaires au Lycée de Mont-de-Marsan il s’installe à Paris pour se consacrer à la sculpture puis à la peinture. Il rencontre le sculpteur originaire de Mont-de-Marsan, Charles Despiau qui le parraine pour le Salon d’Automne.
Ce bigourdan délaisse très vite les fastes de la capitale et s’installe à Tarbes où il enseigne à l’école des Arts de la ville. Il réalise des commandes publiques : il peint les voûtes de la cathédrale, réalise la fontaine des allées à Tarbes, et le monument aux morts de Juillan.

Henri Borde est certainement le peintre le plus marquant de notre département tant par son œuvre que par l’influence qu’il exerça sur plusieurs générations d’artistes.
Son travail qui couvre la 1ère moitié du vingtième siècle se nourrit de l’étude des maîtres classiques sans pour autant négliger les apports de la production contemporaine (Impressionnisme, Nabisme, Fauvisme, Expressionnisme, Abstraction..).
Il aborda tous les genres.
Cette exposition est consacrée à une thématique qu’il affectionnait, le portrait notamment le portrait des gens qu’il cotoyait, portraits de gens d’ici.

Portraits : Outre les effigies de bigourdans illustres, poëtes ( Henri Desperriers, Laurent Tailhade), notables ( Henri Vivés) ou peintres ( Louis Buffin, André Sorbets), seront exposés des familiers du peintre, d’hommes et de femmes qui bien qu’anonymes, n’en présentent pas moins un intérêt esthétique ou stylistique tels les fameux dessins de paysans bigourdans dont certains ont servi pour le «  Marché » conservé au Musée.

+ Imprimer

design : neo05