Musée Paul-Dupuy [Toulouse, 31]

Collection : Arts graphiques / Cabinet des dessins

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Le Bon Samaritain - Rodolphe Bresdin
  • La Glorification de la Vierge -  Anonyme
  • Saint Lizier du Couserans -  Anonyme
  • Des saints au milieu du peuple adorant l'Eucharistie présentée par un ange. - Jean-Baptiste Despax
  • Saint Jérôme pénitent. - Joseph-Marie Vien
  • La Transfiguration - Joseph-Marie Vien
  • L'un des vingt  Ignudi - Jacques Gamelin
  • Démon emportant un damné. - Jacques Gamelin
  • Deux Figures du Purgatoire. - Jacques Gamelin
  • La Sibylle de Libye - Jacques Gamelin
  • Saint André conduit au supplice. - Jacques Gamelin
  • Saint Mathieu l'Evangéliste - Jacques Gamelin
  • Choc de la cavalerie. - Jacques Gamelin
  • Philotas, accusé de complot, amené devant Alexandre. - Jacques Gamelin
  • La tentation de saint Antoine - Pierre-Henri (de) Valenciennes
  • Etude d'arbre au bois de Boulogne - Pierre-Henri (de) Valenciennes
  • Portrait du marquis Louis-Omer d'Etampes - Joseph-Marie Bouton
  • Etude de personnage, les bras ouverts - Joseph Roques
  • Le christ au roseau - Joseph Roques
  • Tête de jeune homme - Joseph Roques

+ Voir toutes les œuvres de la collection

La section d'arts graphiques / Cabinet des dessins

Les dessins

Héritier du Cabinet de l’Académie Royale de Peinture, Sculpture et Architecture de Toulouse, le Cabinet des dessins a conservé la vocation pluraliste de cette institution, unique en dehors de la capitale. Parmi ses quelque 6000 dessins, on comptera à la fois des œuvres de peintres, de sculpteurs, d’architectes, d’ornemanistes, etc… Riche de nombreux chefs-d’œuvres d’artistes de renommée internationale tels que Delacroix, Ingres, Toulouse-Lautrec, Bourdelle, Dufy…, il constitue le plus important fonds spécialisé dans les œuvres d’artistes toulousains et languedociens des XVIIe et XVIIIe siècles (Chalette, Frédeau, Pader, Lafage, Rivalz, Gamelin…) et il a réuni un important fond de dessins italiens. Il a récemment bénéficié d’un don prestigieux de dessins vénitiens de la Renaissance acquis grâce au mécénat du groupe Carrefour (Bordon, Tintoret, Véronèse…).
Une collection accessible à tous sur rendez-vous :
Le Cabinet des dessins conjugue une double vocation de salle de consultation et de réserve.

Les estampes

Le fonds artistique proprement dit offre un riche ensemble d’œuvres originales signées des plus célèbres graveurs, souvent originaires où ayant travaillé en Languedoc – Henri de Toulouse-Lautrec, Jacques Gamelin, Antoine Rivalz, Alexandre Falguière, Raymond Lafage ou Rodolphe Bresdin -, ainsi que de nombreuses œuvres gravées d’après les plus célèbres peintres.
Le fonds de gravures populaires (xylographies) possède un ensemble particulièrement significatif des foyers de création de Toulouse (XVe-XVIIIe s.), Barcelone et Valence (collection Amades).

Le fonds iconographique

Riche d’environ trente mille gravures, quarante mille cartes postales, cinq mille tirages photographiques, offre au chercheur en quête d’iconographie un appui sans équivalent dans les régions Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Roussillon, notamment en ce qui concerne l’urbanisme, l’architecture, les paysages, les costumes, l’histoire, les faits divers, la religion, l’archéologie, les cartes et plans, l’imagerie populaire, les personnages célèbres… Tous les thèmes sont représentés, composant une illustration exceptionnelle des visages de Toulouse et de sa région, du Moyen Âge au XIXe siècle.
Le fonds pyrénéiste présente un panorama complet de l’iconographie pyrénéenne du XIXe siècle. Ce fonds en plein développement a vocation d’offrir aux chercheurs le centre de ressources sur les Pyrénées et le pyrénéisme qui fait défaut à Toulouse.
La section des placards et affiches, avec notamment des œuvres d’affichistes célèbres : Toulouse-Lautrec, Maurice Denis, Lucien Baylac, Firmin Bouisset, Alphonse Mucha mais également les affiches du théâtre du Capitole au XIXe siècle.

La section cartes et plans
Elle est composée de plans de villes et de fortifications du XVIIe siècle, de cartes du gouvernement du Languedoc et de ses diocèses des XVIIe et XVIIIe siècles, de cartes des départements créés au XIXe siècle, ainsi que d’un fonds important sur le canal du Midi (cartes, relevés, coupes des écluses, etc…) contemporain de sa construction.

les collections photographiques
Elles sont particulièrement riches : du premier daguerréotype toulousain (Le Capitole par Bianchi, 1839) à la collection de plaques et tirages originaux de Georges Ancely (1847-1919), en passant par les portraits des personnalités artistiques et politiques toulousaines de l’époque.

la section des cartes postales (40 000 pièces)
elle documente de façon détaillée les monuments, l’urbanisme et la vie quotidienne dans la région toulousaine au début du siècle et jusqu’à la première guerre mondiale.

+ Imprimer

design : neo05