Musée Paul-Dupuy [Toulouse, 31]

Collection : Arts graphiques/estampes/photographie / Georges Ancely

Cliquer sur les vignettes pour agrandir l'image ou accéder à la fiche œuvre

  • Biarritz, la grande plage - Georges Ancely
  • Le Pont-Neuf - Georges Ancely
  • Le Pont-Neuf et l'hôpital - Georges Ancely
  • L'entrée de la rue de la République - Georges Ancely
  • Cliché d'expérience au Pont-Neuf - Georges Ancely
  • Cliché d'expérience au Pont-Neuf (2) - Georges Ancely
  • L'entrée de la rue de Metz - Georges Ancely
  • Cordes, vieille maison - Georges Ancely
  • Luchon, Hospice de France - Georges Ancely
  • Luchon, le lac d'Oo - Georges Ancely
  • Verfeil, Moulins et ferme - Georges Ancely
  • Sur le Pont-Neuf - Georges Ancely
  • Cliché d'expérience Pont-Neuf - rue de Metz (3) - Georges Ancely
  • Cliché d'expérience  rue Gambetta - Georges Ancely
  • Cliché d'expérience  rue Gambetta (2) - Georges Ancely
  • La neige au Grand-Rond - Georges Ancely
  • La neige au square Lafayette - Georges Ancely
  • Le Jardin des plantes - Georges Ancely
  • Sur les bords du canal du Midi - Georges Ancely
  • La Façade des arceaux au Capitole - Georges Ancely

+ Voir toutes les œuvres de la collection

En tant que collectionneur passionné, Georges Ancely, l'horloger de la rue de la Pomme, photographie pour son plaisir, celui de sa famille et de ses amis. Il s'est attaché à saisir l'animation laborieuse de Toulouse au XIX siècle, en même temps que des scènes de son intimitè familiale, de sa vie sociale. Il a accompagné les Toulousains de son milieu, intellectuels, fonctionnaires et commerçants aisés, dans leurs excursions culturelles ou balnéraires.
Sur ses clichés, les différences sociales s'imposent d'elles-mêmes. Les portraits de groupes laissent souvent apparaître au second plan, en retrait, des personnages aux attitudes humbles, effacées, aux regards interrogateurs, comme entrés dans le champ par effraction. Etant donné les conditions et les temps de pose, on peut se demander devant ces clichés quelle est la part d'intention du photographe et celle du hasard, de la vie, elle, ne s'arrête pas.
Et allons encore plus loin encore, quand Georges Ancely a enclenché pour un instantané son appareil face à la foule des baigneurs de la plage de Biarritz, a-t-il vu les trois grâces, nécessairement en mouvement, qui nous enchantent aujourd'hui? Mais nous lui devons ce miracle, cet instant d'éternité

+ Imprimer

design : neo05