Musée Saint-Raymond, musée d'Archéologie de Toulouse [Toulouse, 31]

Sarcophage dit de saint Clair

Collection : Sarcophages de la fin de l'Antiquité

Sarcophage dit de saint Clair
Titre
Sarcophage dit de saint Clair
Chronologie
IVe siècle
Technique
marbre
Numéro d'inventaire
Ra 825

© MSR Toulouse, photo JF. Peiré

+ Agrandir l'image

photo : façade et côté
Petit sarcophage en marbre dit de saint Clair découvert dans l’ancien prieuré Saint-Orens d’Auch (Gers)

Ce petit sarcophage d’enfant, dit de saint Clair, traite du thème du salut de l’âme. Sur le petit côté gauche, Adam et Eve commettent la faute originelle.

Au Paradis, sur l’injonction du diable figuré par un serpent, Eve cueille la pomme, le fruit défendu, qu’elle donnera à manger à Adam.
Sur le petit côté opposé, à droite, le prophète Daniel, jeté dans la fosse aux lions par le roi Nabuchodonosor, sera épargné grâce à sa foi dans le Christ et à la prière représentée ici par les bras levés de Daniel.

En façade, le sarcophage déploie une série d’images liées à cette notion du Salut de l’homme. à droite, Abraham s’apprête à sacrifier son propre fils, Isaac, devant l’autel, par amour pour son Dieu. Mais son geste est arrêté par l’intervention divine de trois anges.

Ces images hautement symboliques sont élaborées par l’église de Rome et largement diffusées dès le IVe siècle.
Elles sont destinées au défunt lui-même et affirment sa foi.

L’image centrale, empruntée au Nouveau Testament, présente le début de la vie publique de Jésus entouré de ses disciples. Jésus multiplie les pains.

À l’extrême gauche, Marie, la sœur de Lazare, se prosterne devant Jésus pour implorer la résurrection de son frère dont le corps repose dans un tombeau.

Ces images résument la foi chrétienne.
En raison de la faute originelle, Dieu a envoyé son fils sur la terre pour sauver les hommes.
Le sacrifice d’Isaac par Abraham annonce celui du Christ par son père ; la multiplication des pains préfigure le sacrement de l’Eucharistie qui rappelle aux hommes la mort du Christ. Seule la foi en Dieu peut ouvrir les yeux sur le sens de la vie et la prière soutiendra le croyant dans sa volonté de salut.

+ Imprimer

design : neo05