Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse [Toulouse, 31]

Conférence : La popularité d’un mythe musical dans l’Antiquité romaine : Orphée musicien charmant les animaux (archive)

30 mai 2013, à 17h

Conférence
à 17h
Tarif : 4 € / étudiant : 2 €
Réservation au 05 61 22 31 44

Conférence par Christophe Vendriès, Professeur d’histoire romaine, université de Rennes II

Alors que l’iconographie romaine ignore totalement le thème de la mort d’Orphée et montre rarement l’épisode de la descente aux Enfers, elle accorde une place exceptionnelle à la représentation d’Orphée charmant les animaux avec sa cithare, en particulier à travers l’art de la mosaïque, même si le thème n’est pas ignoré des peintres, des sculpteurs et des graveurs.
La mosaïque de pavement offre un répertoire unique pour observer la variété de la faune et sa mise en scène en relation avec l’image d’Orphée : il conviendra d’examiner les postures et les vêtements d’Orphée et la façon dont il est traduit dans le champ iconographique.

L’abondance de ces représentations mais aussi leur dispersion dans tout l’Empire, de la Bretagne à la Syrie du IIe au Ve s., invite à réfléchir sur les raisons qui président au succès de ce thème, plébiscité par les grands notables romains pour décorer leur maison, en insistant sur sa signification symbolique (on touche là aux pouvoirs de la musique) et idéologique (quand Orphée devient la figure allégorique de la civilisation qui domine la barbarie).

+ Imprimer

design : neo05