Musée Soulages [Rodez, 12]

Conférence : De l'abstraction au quasi-monochrome : l'après-guerre de Picabia

jeudi 12 décembre 2013 à 18h30

Lieu : Le Krill / Théâtre de la Baleine, Route d’Espalion - Onet le Château

Renseignements :
Musée Soulages, 1 place Adrien-Rozier Rodez
Tél. 05 65 68 60 30

Conférence par le critique et historien de l’art Arnauld Pierre

L’abstraction est l’un des grands bouleversements artistique du 20e siècle. En totale indépendance vis-à-vis du réel perçu, la peinture abstraite répond à des enjeux très différents. Géométrique, lyrique, radicale, conceptuelle, les qualificatifs sont nombreux pour traduire ce qui est avant tout un mode d’expression personnel, celui d’un peintre à la recherche d’un vocabulaire plastique autonome.
Lorsque Pierre Soulages apparaît soudainement au grand jour au salon des surindépendants en 1947, ses brous de noix, ses compositions charpentées de larges tracés bruns sont aussitôt remarquées. Son travail est immédiatement salué par Francis Picabia qui redira à Soulages ce que Pissarro avait dit à son propre sujet : « Avec l’âge que vous avez et avec ce que vous faites, vous n’allez pas tarder à avoir beaucoup d’ennemis ! ».

Arnauld Pierre est professeur en histoire de l’art contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et appartient depuis 2006 à l’équipe de recherche sur l'art du XXe siècle du Centre André Chastel. Son domaine de recherche englobe les sources et l’imaginaire de la modernité considérée dans le champ élargi de la culture scientifique et visuelle, des utopies du langage et des politiques de la perception.
Ces thématiques sont ancrées dans trois moments historiques privilégiés : l’ère des avant-gardes et le passage à l’abstraction, l’après-guerre et l’art optico-cinétique, l’époque contemporaine, les néo-avant-gardes et les tendances archéomodernistes. Il a publié sur ces sujets de nombreux textes et ouvrages, Francis Picabia, la peinture sans aura (Gallimard, 2002), Calder. Mouvement et réalité (Hazan, 2009) et Maternités cosmiques. La recherche des origines, de Kupka à Kubrick (Hazan, 2010).

+ Imprimer

design : neo05