Musée Toulouse-Lautrec [Albi, 81]

Exposition : Fantastique et modernité : Alfred Kubin (1877-1959) et ses contemporains (archive)

du 30 mars au 23 juin 2013

Exposition placée sous le haut patronage de l’Ambassadeur d’Autriche en France S.E Madame Ursula PLASSNIK

Le mTL vous propose de découvrir Alfred Kubin, artiste autrichien majeur et singulier encore peu connu en France, avec un regard sur l’art de l’avant-garde en Autriche au début du XXe siècle.
Artiste du fantastique, Alfred Kubin, dessinateur, graveur, illustrateur et écrivain, a réalisé des oeuvres d’une fascinante étrangeté donnant à voir dans ses dessins des créatures hybrides, grotesques, images oniriques symboles de sa vision pessimiste de l’humanité.
Afin de situer cette démarche dans un environnement artistique en rupture avec l’académisme, l’exposition présentera une oeuvre du symboliste Gustav Klimt et un portrait ou un paysage de peintres expressionnistes, Egon Schiele, Oscar Kokoschka, Herbert Boeckl, Jean Egger, Anton Faistauer, Richard Gerstl et Anton Kolig.

Cette manifestation bénéficie du prêt d’un fonds exceptionnel du musée du Land de la Haute-Autriche, l’Oberösterreichische Landesmuseen à Linz, et de prêts du Museum der Moderne à Salzbourg, de l’Osthaus Museum à Hagen et de l’Albertina à Vienne.

En lien avec l’exposition

Conférence et concert le vendredi 12 avril 2013

Le mTL proposera une conférence et un concert autour du musicien français, Lucien Durosoir.
A l’aube du XXe siècle, Vienne connait une vie artistique intense et attire les artistes français par le rayonnement qu’elle permet dans le reste de l’Europe centrale et orientale. Le violoniste Lucien Durosoir (1878-1955), contemporain de Kubin, s’y produit avec succès. Son oeuvre encore méconnue à ce jour du public mélomane commence tout juste à émerger.

Conférence, 18h
Un européen à Vienne au temps de Kubin
Conférence de Georgie Durosoir, professeur émérite, Paris IV-Sorbonne et Centre de Musique Baroque Versailles.

Concert violon et piano, 20h30
Lucien Durosoir (1878-1955) et Gabriel Fauré (1845-1924)
Lorène de Ratuld, piano / Vanessa Szigeti, violon
Programme :
Sonate pour violon et piano n°1 (1876) de Gabriel Fauré, oeuvre que Lucien Durosoir fit découvrir à Vienne.
Cinq Aquarelles de Lucien Durosoir (1920)
Le Lys, sonate pour violon et piano en La mineur de Lucien Durosoir (1921)

Conférence : 6€
Concert : 20€
Conférence + concert : 26€
Inscription(s) obligatoire(s) ouverte(s) à partir du 15 mars
Place(s) non remboursable(s)

+ Imprimer

design : neo05