Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Reliquaire GA’U en bois MONGOLIE Trel 44

© Tous droits réservés
Chronologie
1920
Technique
bois polychrome
Dimensions
26cm x 18cm x 12cm
Statut administratif
Prov : collection Roger Deny
Numéro d’inventaire
Trel 44
Collection
Reliquaires tibétains
Voir la collection
En savoir plus

GA’U en bois MONGOLIE
Circa 1920
Très rare reliquaire en bois polychrome orné des 8 signes auspicieux

photo consacrée avec mantra OM AH HUNG SO HA
Mantra de purification qui est chanté par tous les bouddhistes
quand ils placent des offrandes au Bouddha sur un autel

A l’intérieur du reliquaire, GA’U en bois MONGOLIE Circa 1920 :

1/ Photo principale visible d’un haut LAMA de MONGOLIE circa 1920
photo consacrée avec mantra OM AH HUNG SO HA
Mantra de purification qui est chanté par tous les bouddhistes
quand ils placent des offrandes au Bouddha sur un autel

2/ Tsakli représentant le BOUDDHA

3/ FEUILLES de MANUSCRIT

4/ 2 Antiques photos sur métal du
8e JEBTSUNDAMBA khutukhtu ( 1869-1924)
ce sont les hiérarques de la lignée Gelug du bouddhisme tibétain en Mongolie

5/ 8e JEBTSUNDAMBA khutukhtu ( 1869-1924)
photo sur carton( très rare)

6/ 8e JEBTSUNDAMBA khutukhtu ( 1869-1924)
photo sur métal (très rare)

7/ Photos de lamas MONGOLIE circa 1920

8/ 8e JEBTSUNDAMBA khutukhtu ( 1869-1924)
photo montage où son visage apparaît derrière une tenture représentant le costume des chapeaux noirs
LA DANSE DE MAHAKALA (CHAPEAU NOIR)
La danse du chapeau noir est un rituel Tibétain élaboré qui se déroulait sur de nombreuses journées. L’objectif de la danse est d’éliminer les obstacles, qui au niveau de l’individu, sont les émotions affligeantes et les idées fausses qui sont à l’origine des souffrances.
Cette danse fait partie des danses monastiques traditionnelles de Cham et montre des yogis tantriques, portant des costumes sombres et des chapeaux noirs, pour accomplir l’élimination de toutes les forces maléfiques au moyen de gestes, rituels et méditation. Toutes les forces négatives, extérieures et intérieures, sont invoquées puis détruites dans l’état de vacuité d’existence intrinsèque. L’environnement, ainsi que les êtres, sont ainsi purifiés de toute influence néfaste

9/Photo du grand LAMA du monastère Labrang Tashi Khyil circa 1920
est l’un des six grands monastères de l’école Gelugpa du Bouddhisme tibétain dont le Dalaï lama et le Panchen lama sont les autorités spirituelles Le monastère a été fondé en 1709 par le premier JAMYANG ZHAYPA (1648-1722)

10 / 13 e DALAÏ LAMA
Thubten Gyatso
1876 /1933 photo d’après dessin 1905 URGA
( Urga était le nom de la capitale de Mongolie extérieure en 1924 avant d’être baptisée Ulan bator ou Oulan bator ( littéralement héros rouge).

11/ DIGNITAIRES MONGOLS
derrière une thangka
circa 1920

12/ Pages de manuscrits tibétains
17e siècle

13/ photo d’ une peinture représentant
Zanabazar Zanabazar a été appelé le « Michel-Ange de l’Asie » pour avoir apporté à la région une renaissance dans les questions apparentées à la spiritualité, y compris la théologie, la langue, l’art, la médecine et l’astronomie. Il a composé de la musique sacrée, maîtrisé les arts sacrés de moulage de bronze et la peinture, a créé une nouvelle conception de robes monastiques

14/ ensemble de très petites photos d’époque LAMAS et
8e JEBTSUNDAMBA khutukhtu ( 1869-1924) en haut à gauche

À découvrir ici
Musée des Beaux-Arts Salies

Musée des Beaux-Arts Salies

Bagnères-de-Bigorre | 65
Dans la même collection
Voir la collection