Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Anneaux de cheville superposés

Anneaux de cheville superposés © Tous droits réservés
Artiste

Anonyme

Chronologie
1350-800 avant notre ère
Technique
Bronze moulé et gravé
Numéro d’inventaire
874.12.5-7
Collection
Archéologie de l’âge du Bronze
Voir la collection
En savoir plus

Parmi les anneaux de cheville en bronze, la série découverte à Cimiez (Nice, Alpes-Maritimes)est tout à fait extraordinaire. Ces objets peuvent être datés de l’âge du Bronze final (1350-800 avant notre ère). Il s’agit de sept anneaux carénés, larges et ouverts, au riche décor de stries courbes ou droites qui se répandent en
méandres, résilles ou lignes brisées sur toute la surface de l’objet. Les figures sont disposées en panneaux délimités par des verticales encadrées de pointillés. Ceux-ci sont réalisés avec une pointe tantôt ronde, tantôt triangulaire. Ils ne sont pas interchangeables mais parfaitement appareillés et se superposent en
fonction du diamètre de leur ouverture. Trois groupes sont identifiables. La faiblesse de l’écartement des bords rigides et leur hauteur laissent supposer une personne extrêmement jeune, aux jambes fines. Ils appartenaient à une sépulture et, lors de leur mise au jour, auraient été au nombre de douze. Le collectionneur Edward Barry précise n’en avoir acheté que huit (dont sept seulement de cette forme), mais surtout ne pas avoir vu la sépulture et donc la place exacte de chacun. Un bracelet massif les accompagnait.

À découvrir ici
Musée Saint-Raymond, Musée archéologique

Musée Saint-Raymond

Toulouse | 31
Dans la même collection
Voir la collection