Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Avignon

Avignon © Tous droits réservés
Artiste

Paul Huet

(1803 Paris - 1869 Paris)
L’artiste
Chronologie
XIXe siècle
Technique
Huile sur toile
Dimensions
130,5 cm x 161 cm
Numéro d’inventaire
Ca.1.118
Collection
Peinture du XIXe siècle
Voir la collection
En savoir plus

Passage obligé, pour les voyageurs qui vont vers l’Italie en empruntant le couloir rhodanien, Avignon, avec ses remparts, la masse imposante du palais des Papes et les bords du Rhône, offre un motif pittoresque, et nombreux sont les artistes qui en emportent le souvenir dans leur carnet, comme Valenciennes dès le XVIIIe siècle et plus tard Joyant.

Paul Huet séjourne une première fois à Avignon en 1834 et peint une vue de la ville depuis Villeneuve-lès-Avignon, situé sur une hauteur de l’autre côté du fleuve. Ce point de vue élevé, très recherché,parce qu’offrant une grande ouverture sur le paysage, sera repris par Prosper Marilhat, lors de son séjour de 1836 dans la cité des Papes en compagnie de Corot, qui peint une vue panoramique de la ville baignée dans une lumière dont la transparence, si souvent vantée, est proche de celle que l’artiste avait pu découvrir dans la campagne romaine.
(Marie-Paule Vial, notice extraite du catalogue d’exposition Sous le soleil exactement, Le Paysage en Provence, Du classicisme à la modernité (1750-1920), Editions Snoeck, 2005).

Dépôt de l’Etat en 1881.
Cette oeuvre n’est pas présentée de façon permanente.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection