Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Christ aux liens

Christ aux liens © Tous droits réservés
Artiste

Jacopo da Pontormo (Jacopo Carucci)

(1493 - 1557)
L’artiste
Technique
Huile sur bois
Dimensions
86,6 x 64 cm
Statut administratif
Don Achille Jubinal
Numéro d’inventaire
855.4.6
Collection
Beaux-arts
Voir la collection
En savoir plus

Cette oeuvre émouvante est attribuée à PONTORMO de son vrai nom Jacopo CARUCCI, peintre florentin appartenant au courant maniériste qui fut successivement l’élève de Léonard de Vinci, d’Albertinelli, de Piero di Cosimo et d’Andréa del Sarto.
Le traitement de ce tableau s’éloigne de l’art de la Renaissance, savant et optimiste: ici le Christ montre un visage tourmenté et appelle à une réelle compassion. L’artiste semble avoir peint son propre portrait comme en témoigne une étude pour la déposition de croix de Santa Felicita qui se trouve aujourd’hui aux Offices à Florence. Dans les deux visages, on retrouve la même mélancolie et la même noblesse.
Dans l’oeuvre de Pontormo, les personnages sont en général étirés, on retrouve la sinuosité du dessin, l’imbrication des silhouettes, une impression de flottement dans l’espace, des contrastes entre des tons vifs et lumineux et des couleurs froides.
Son style rappelle celui du Michel-Ange de la Chapelle Sixtine.
Pontormo s’attache à la personnalité des personnages et aux attitudes de ses modèles.
Les représentations ont à la fois un caractère artificiel et tourmenté.
Protégé par les Médicis il a décoré la grande salle de la Villa Impériale de Poggio à Cariano et peint des cartons remarqués pour le cycle de tapisseries de l’Histoire de Joseph (1545-1549).
Ses portraits de l’ancien Côme de Médicis (1518) après la mort de celui-ci, d’Alexandre de Médicis (vers 1525)et du Prince Cosimo 1er sont très attachants.

À découvrir ici
Musée Massey

Musée Massey

Tarbes | 65
Dans la même collection
Voir la collection