Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Grotte de Conduché – Planche 2

Grotte de Conduché – Planche 2 © Tous droits réservés
Artiste

Cyprien-Antoine Calmon

(1837 Creysse - 1901 Cahors)
L’artiste
Chronologie
1887
Technique
Lithographie
Dimensions
31,9 x 24,5 cm
Numéro d’inventaire
2008.0.1.163
Collection
Archéologie paléolithique et néolithique
Voir la collection
En savoir plus

En 1887, Félix Bergougnoux, percepteur à Saint-Géry et archéologue amateur, publia Les Temps préhistoriques en Quercy en 1887, présentant les résultats de ses fouilles.

Cyprien Antoine Calmon a réalisé les dessins de l’ouvrage, le lithographe était Castanet, l’éditeur J.B. Pignières, 17 rue du Château du Roi à Cahors.

L’ojet 1 est un couteau en silex. "Il est assez long, quoique brisé, et fort épais" (Félix Bergougnoux).

L’objet 2 est un celt en septentine polie (dans les collections du musées, objet inventorié sous le numéro Préhis.811). "La présence de cette hache établit d’une façon incontestable que les habitants, ou peut-être les derniers habitants de la grotte de Conduché, appartenaient à l’époque néolithique, ou des animaux asservis. Si on en croit les savants les plus autorisés, l’origine de cette époque marque la clôture des temps quaternaires et anté-diluviens, c’est-à-dire de la période paléolithique" (Félix Bergougnoux).

L’objet 3 est un grattoir en silex.

L’objet 4 est un galet plat perforé (dans les collections du musées, objet inventorié sous le numéro
Préhis.827). "Il s’agit d’un galet plat, dont le grain est assez fin et dont l’extrêmité a été perforée, sans doute afin de pouvoir le suspendre, soit au cou, soit à la ceinture. J’avais, tout d’abord, cru me trouver en présence d’une amulette, mais la forme et le poids de l’objet ne rappellent en rien celles décrites par les auteurs. Ce n’est pas non plus un peson de fuseau; qu’est-ce donc ? "(Félix Bergougnoux).

Cette oeuvre n’est pas exposée de façon permanente.

À découvrir ici

Musée Henri-Martin

Cahors | 46
Dans la même collection
Voir la collection