Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Le Retable de Saint Orens

© Tous droits réservés
Artiste

Anonyme

Chronologie
XIIe siècle
Technique
Pierre sculptée
Collection
Art du Moyen-Âge
Voir la collection
En savoir plus
Qu’est ce qu’un retable ?
Le retable est un élément décoratif ornant les autels des édifices religieux. Ils apparaissent, pour les plus anciens, au XIème siècle.
Celui-ci est daté du premier quart du XIIe siècle, soit aux alentours de 1125, ce qui en ferait le plus ancien retable de pierre de France ! Il provient de l’ancien prieuré de Saint-Orens, situé à Auch sur la rive gauche du Gers à l’emplacement de l’ancien collège Sadi Carnot.
Qui sont ces personnages ?
Au centre de ce retable, le Christ est représenté en majesté, assis, bénissant de sa main droite et tenant le Livre de sa main gauche. Autour de lui sont disposés quatre symboles, représentant les quatre évangélistes : l’homme pour saint Matthieu, le lion pour saint Marc, le bœuf, identifiable à ses sabots pour saint Luc, et enfin l’aigle pour saint Jean. Cette représentation des quatre évangélistes sous leur forme symbolique s’appelle le Tétramorphe.
A gauche se tient l’archange Gabriel, reconnaissable à ses ailes ainsi qu’à la croix à longue hampe qu’il tient dans la main. De l’autre côté est figurée Marie, les deux mains tendues vers l’avant, en signe d’acceptation. Il s’agit là d’une représentation de l’Annonciation, scène durant laquelle l’archange annonce à Marie sa maternité divine, complétée, au centre, de la Parousie finale, annonçant le retour de Jésus-Christ à la fin des temps.
Le retable de Saint-Orens, provenant du prieuré Saint-Orens à Auch. Premier quart du XIIème siècle. Pierre. Musée des Amériques-Auch.
Crédits photo : RMN-Grand Palais (musée des Amériques-Auch) / Philippe Fuzeau
À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection