Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Pauvre Colombe !… (d’après une caricature de St Pierre)

Pauvre Colombe !… (d’après une caricature de St Pierre) © Tous droits réservés
Artiste

Faustin (Faustin Betbeder)

(1847)
L’artiste
Chronologie
XIXe siècle
Technique
Lithographie en couleurs
Dimensions
32,3 x 24,9 cm
Numéro d’inventaire
2015.0.1.88
Collection
Collection Gambetta
Voir la collection
En savoir plus

Dessin satirique représentant une personnification féminine de la France, nue, tenant une colombe dans ses bras. La scène se passe dans une chambre sous les combles. Sur le mur rose est écrit le mot FRANCE en lettres dorées, on trouve aussi un portrait de Louis Napoléon Bonaparte alors Empereur de France sous le nom de Napoléon III. Un vasistas ouvert se trouve au plafond où l’on aperçoit deux chats ayant chacun la figure de Jules Favre et d’Adolphe Thiers.

Après la guerre ayant opposé en 1870 le Second Empire français aux Etats allemands coalisés sous l’égide de la Prusse, puis la chute du Second Empire après la défaite de la bataille de Sedan au début du mois de septembre 1870, est mis en place le Gouvernement de la Défense Nationale dirigé par le Général Trochu qui négociera la paix avec les Allemands et signera la capitulation le 28 janvier 1871. Les traités de paix signés à la fin du mois de janvier 1871 prévoient la mise en place en France d’élections afin d’établir un nouveau gouvernement républicain le plus rapidement possible.
Ces élections ont eu lieu de 8 février 1871, et Adolphe Thiers est élu chef du pouvoir exécutif de la République française par l’Assemblée nationale le 17 février 1871. Il nomme au ministère des Affaires Etrangères Jules Favre qui avait été nommé vice-président du Gouvernement de la Défense Nationale ainsi que ministre des Affaires étrangères au sortir de la Guerre de 1870. Les deux hommes s’étaient opposés à l’entrée en guerre en 1870.

La France, assise sur son lit, mise à nu par les évènements découlant de la guerre, chérit la paix et la liberté qui lui reste encore (la colombe). Celle-ci semble prête à s’envoler par le vasistas et donc à tomber entre les griffes des deux chats (Jules Favre et Adolphe Thiers). La présence d’un portrait de Napoléon III sur le mur est certainement là pour montrer que la France est nostalgique de son empereur qui fut captif en Allemagne (du 2 septembre 1870 au 19 mars 1871) puis en exil en Angleterre. La République a été rétablie mais la France ne sait pas ce qu’elle a retrouvé.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection