Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Plat de Giroussens

Plat de Giroussens © Tous droits réservés
Chronologie
fin XVIIe siècle
Technique
Terre cuite
Dimensions
D. 40
Statut administratif
collection Bérenguier-Boyals à Rabastens
Numéro d’inventaire
1997-04-01 à 30
Collection
Terres cuites vernissées de Giroussens
Voir la collection
En savoir plus

Les ateliers de potiers de Giroussens, à 5 km à l’est de Rabastens, se sont établis à la lisière de la forêt royale, dans un terroir riche en argile et en eau.
Actifs entre 1530 et 1840, les ateliers ont compté une moyenne de 50 à 70 potiers durant les XVIIe et XVIIIe siècles.

A côté d’une abondante production de terre cuite culinaire simplement vernissée au plomb, s’est développée sous le règne de Louis XIV une somptueuse vaisselle d’assiettes et de grands plats. Peint sur un engobe blanc, le dessin à l’oxyde de manganèse est coloré de jaune, de vert et parfois de bleu, puis verni au plomb sur sa face interne.

Ce grand plat de 40 cm de diamètre, timbré des armoiries d’Henry IV, présente un gentilhomme de profil, coiffé d’un chapeau orné de deux grandes plumes d’autruche. De la main droite il tient une tulipe, l’autre main est ramenée sur la hanche. L’aile large est ornée de feuilles découpées et de tiges florales.
Par son dessin populaire et savoureux, ce plat est typique de cette belle production de la fin du XVIIe siècle.

À découvrir ici