Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Platonis opera

Alphonse Simier - Platonis opera © Vincent Boutin pour Occitanie Musées
Artiste

Simier fils (Alphonse Simier)

(16 janvier 1796 Le Mans (Sarthe) - 27 novembre 1859 Paris (?))
L’artiste
Chronologie
Publication : 1520 Reliure : 1839
Technique
Livre imprimé Reliure en compartiments de veau de couleur. Tranches dorées. Étui en carton. Gardes et contreplats recouverts de papier peigne aux ramages polychromes. Signé « SIMIER. RELIEUR. DU ROI » en queue du dos et au bas du plat antérieur.
Dimensions
Format in-folio (36 x 25 cm)
Statut administratif
Propriété de la ville de Lunel
Numéro d’inventaire
1858-0-T079
Collection
Reliure
Voir la collection
En savoir plus

Alphonse Simier a exécuté une des pièces les plus spectaculaires de la collection. Il s’agit d’un pastiche de reliure « à la Grolier » réalisée en 1839 pour l’Exposition des arts à Paris. Les plus grands spécialistes sont encore aujourd’hui ébahis par ce travail de précision, qui s’inspire des reliures parisiennes à grands décors de la Renaissance liées au collectionneur Jean Grolier (1489-1565). On retrouve un motif très proche d’entrelacs sur un fer à dorer que le musée a acquis en 2010 lors de la vente du fonds d’atelier de Simier.

Dans la préface manuscrite, Louis Médard cite un commentaire de Charles Nodier sur cette reliure :

« Le goût des amateurs s’est prononcé en faveur des genres qui se rapprochent le plus des anciennes reliures […] Nous nous faisons un devoir de recommander aux curieux l’heureux essai de M. Simier dans ce genre piquant de travail. Un Platon de Marsile Ficin, de l’édition in-folio de Basle, que nous avons sous les yeux (décembre 1839), et qui est merveilleusement exécuté en compartiment de veau de couleur, nous semble un véritable chef d’œuvre en ce genre, soit par l’élégance de bon goût du dessin, soit par l’habile assortiment des nuances. Nous n’avons pas besoin d’ajouter que les reliures de M. Simier continuent à se distinguer par toutes les qualités qui le rangent au nombre des maîtres de son art, mais il nous est agréable de constater, dans la dernière de ses tentatives, un de ses plus honorables succés [sic].

Livre : Platon, Platonis opera : adjectis ad ejus vitae & operum enarrationem Axiocho ab Rodulpho Agricola & Alcyone ab Augustino Datho tralatis [Parisiis] : Iodoco Badio. 1520.

Sur l’image, la reliure est avec le fer.

À découvrir ici
Musée Médard

Musée Médard

Lunel | 34
Dans la même collection
Voir la collection