Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Portrait de femme

Portrait de femme © Tous droits réservés
Artiste

Francesco Solimena

(1657 Canale di Serino - 1747 Barra)
L’artiste
Chronologie
après 1705
Technique
Huile sur toile
Dimensions
100 x 129 cm
Statut administratif
Transfert de propriété de l'Etat
Numéro d’inventaire
2004 1 50
Collection
Peintures XVe-XVIIIe siècles
Voir la collection
En savoir plus

Francesco Solimena fut le plus grand peintre napolitain entre la fin du XVIIe et le milieu du XVIIIe siècles. Son art est l’un des plus beaux exemples de baroque tardif en Europe. Auteur de fresques et de grands tableaux pour les églises napolitaines, il réalisa également de nombreux portraits d’apparat, en particulier pour la cour des Habsbourg de Naples. Toutefois, ces œuvres n’ont rien à voir avec le portrait du musée des Augustins, beaucoup plus profond et intimiste. Parée d’un costume intemporel et du turban caractéristique de l’art napolitain du XVIIe siècle, la jeune femme pose devant la vue d’une église. La présence du vase au motif de bélier et de la perle sur un plateau est fort énigmatique. Il ne s’agit pas d’une Cléopâtre. Une identification avec Flaminia Scarlatti, fille du compositeur napolitain, avait été proposée mais rien ne vient évoquer la musique dans cette scène. Il est plus vraisemblable de penser à une représentation allégorique. Spinosa, l’un des meilleurs spécialistes de l’école napolitaine, pensait à la Modestie. Dans l’état actuel de nos connaissances, le mystère sied à ce chef-d’œuvre de somptuosité chromatique et de délicatesse.

(c) Musée des Augustins, Axel Hémery, directeur du musée.

À découvrir ici
Musée des Augustins

Musée des Augustins

Toulouse | 31
Dans la même collection
Voir la collection