Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Portrait de Jean-Paul Laurens

Portrait de Jean-Paul Laurens © Tous droits réservés
Artiste

Paul Sibra

(10 septembre 1889 Castelnaudary - 1951)
L’artiste
Chronologie
vers 1923
Technique
Huile sur toile
Dimensions
40.3 x 33 cm
Statut administratif
Don Trinquelle
Numéro d’inventaire
16.2.2
Collection
Fonds Sibra
Voir la collection
En savoir plus

En 1912, Paul Sibra convainc ses proches d’un départ à Paris pour suivre ses études de peinture. Pour les rassurer, il promet une inscription en parallèle au barreau de Paris.
Son premier choix ne le porte pas vers l’École des beaux-arts du quai Malaquais mais plutôt sur l’une des nombreuses académies privées qui fleurissent, l’académie Julian, où l’on enseigne le dessin, la peinture et la sculpture.

Après un mois à peine passé à dessiner dans l’atelier Baschet, Sibra songe très vite à rejoindre les élèves peintres du groupe de Jean-Paul Laurens. Dans un courrier à ses parents, il écrit du grand maître "Nous n’avons eu les conseils du maître que très vieux, nous ne les avons eus que peu de temps. Heureux ceux qui furent ses élèves au temps de sa maturité et qui bénéficièrent longtemps de ses critiques."

Outre l’empreinte très forte de l’art de Jean-Paul Laurens puis de ses fils, Paul Sibra s’imprègne profondément de la leçon classique et des méthodes traditionnelles de la peinture de chevalet : dessins préparatoires, esquisses peintes puis composition finale.

Témoins de cette admiration pour le grand peintre avec lequel le jeune peintre échange parfois en occitan, deux portraits de Jean-Paul Laurens dont celui donné par la famille de l’artiste au musée de Lavaur.

À découvrir ici
Musée du Pays de Cocagne

Musée du Pays de Cocagne

Lavaur | 81test
Dans la même collection
Voir la collection