Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Portrait de Toulouse-Lautrec

Portrait de Toulouse-Lautrec © Tous droits réservés
Artiste

Edouard Vuillard

(1868 Saône-et-Loire - 1940)
L’artiste
Chronologie
1898
Technique
Huile sur carton
Statut administratif
collection publique (Don de Maurice Joyant)
Collection
La collection Toulouse-Lautrec
Voir la collection
En savoir plus

Portrait de Toulouse-Lautrec à Villeneuve-sur-Yonne, chez les Natanson, 1898, par Edouard Vuillard (1868-1940)

En 1897, Misia et son mari Thadée Natanson, codirecteur de la Revue Blanche, achètent un ancien relais de poste à Villeneuve, sur les berges de l’Yonne.
Misia est la muse de plusieurs artistes et écrivains du cercle de la Revue Blanche, dont Toulouse-Lautrec, Bonnard, Vuillard ou Stéphan Mallarmé (1842-1898), qu’elle reçoit au relais.

Vuillard a choisi de représenter Toulouse-Lautrec dans une de ses occupations favorites : debout devant une table basse, il s’apprête à cuisiner. Surpris dans cette tâche, il se détourne un instant vers le spectateur, souriant d’un air amusé, dans un mouvement naturel savamment capté.

La figure de Lautrec, au centre de la composition, le bras tendu vers la gauche, équilibre une construction très stable appuyée sur un jeu d’horizontales et de verticales.
Le fond, simplement évoqué et modulé dans des gris-brun délicats, met en valeur le personnage qui se détache par les couleurs vives de ses vêtements.
L’apparition facétieuse de la tête d’un chien, dans le bas du tableau à droite, rappelle l’humour et l’ironie chers au modèle lui-même.
On retrouve dans cette œuvre la silhouette caractéristique de l’artiste albigeois, le visage en partie dissimulé par la barbe, avec le petit chapeau qu’il ne quitte jamais.

© Musée Toulouse-Lautrec

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection