Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Portrait du Général Galdemar

Portrait du Général Galdemar © Tous droits réservés
Artiste

Francisco Basile

L’artiste
Chronologie
XIXe siècle
Technique
Huile sur toile
Dimensions
74 cm x 57 cm
Numéro d’inventaire
Ni.41
Collection
Peinture du XIXe siècle
Voir la collection
En savoir plus

Devant un rideau et face à un lutrin sur lequel est posé un document de géographie, le personnage est représenté debout, en buste, vêtu de sa tenue de général brodée de feuilles de chêne, l’épée à la main et la légion d’honneur épinglée sur son torse.

Anne Jacques Jean Galdemar est né à Cahors le 17 septembre 1769. Il s’engage comme sous-lieutenant au 2e bataillon du département du Lot le 1er juillet 1792.
Il devient lieutenant le 29 octobre 1793  et quartier-maître trésorier de son bataillon le 26 novembre de la même année, puis capitaine le 25 avril 1794.
Il est chargé le 13 août 1799 de l’organisation du 1er bataillon auxiliaire du département des Bouches du Rhône. Le 7 septembre 1800 il est nommé capitaine adjoint aux adjudants-généraux et le 6 décembre 1800 adjoint à l’état major général du gouvernement de Paris, attaché au 18e régiment de dragons.
Le 1er mai 1804 il devient adjoint à l’état major général du gouvernement de Paris. Il est placé comme adjoint à l’état major général de la cavalerie le 17 septembre 1805. Le 29 mai 1806 il est décoré de la Légion d’honneur puis fait chevalier d’empire, avec dotation, le 8 février 1808.
Le 12 juillet 1808 il est nommé chef de l’état major de la 2e division de cuirassiers. Le 1er février 1809 il passe officier supérieur, adjoint à l’état major général de l’armée française au service du royaume de Naples. Le 12 décembre 1809 il devient adjoint-commandant.
Enfin, le 29 avril 1812 il devient maréchal de camp au service du royaume de Naples, avant d’obtenir le grade de lieutenant général le 11 mai 1815. Pendant son service à Naples, il est commandeur des ordres du royaume de Naples, chef d’état major du gouvernement, chef d’état major du corps d’armée en Calabre, puis chef de l’état major de l’armée napolitaine.

Il rentre en France dans le courant de l’année 1815 et est admis au traitement de non activité au grade de maréchal de camp. Il reste en non activité jusqu’au 7 octobre 1818, quand Louis XVIII le nomme lieutenant de roi de la place de Thionville : il occupe encore le poste en 1822.
Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, il est aussi officier de l’ordre royal de la Légion d’honneur (18 mai 1820), chevalier de l’ordre royal, militaire et hospitalier du Saint-Sépulcre de Jérusalem.
Il meurt à Cahors le 11 janvier 1837

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection