Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Reliquaire tibétain avec tsakli Trel 3

© Tous droits réservés
Technique
cuivre repoussé
Statut administratif
Prov : collection Lassale Jean
Numéro d’inventaire
Trel 3
Collection
Reliquaires tibétains
Voir la collection
En savoir plus

Reliquaire en cuivre avec des symboles
Contient une peinture tsakli « cloud fairy »
La peinture tsakli est originaire du Tibet bouddique, elle est représentée sur des petites miniatures. Les sujets de peinture sont généralement des divinités, des objets rituels ou les offrandes associées à ces divinités. Parfois, des inscriptions tibétaines au verso permettent d’identifier les sujets peints au recto. Les tsakli, qui sont généralement peints en des ensembles pouvant comprendre de 6 à presque 100 petites peintures de sujet similaire, sont utilisés comme des cartes initiatiques dans des rituels, dans la formation des moins, ou comme des offrandes dans les temples ou dans les rituels. Par exemple, avant le début de la construction d’un temple, la zone peut être marquée de tsakli représentant des divinités protectrices. Dans ce cas, ils sont montés sur de petits bâtons en bois. De même, le tsakli peut être utilisé par un lama bouddhiste pour éliminer les mauvaises influences d’une personne malade, d’un arbre qui ne porte pas de fruit ou d’un tas de céréales qui va être battu. Un tsakli peut également être placé dans un sanctuaire ou un reliquaire et transporté comme un dispositif de protection du voyageur ou du pèlerin qui porte le reliquaire autour du cou ou sur une bandoulière.
La majorité des tsakli sont peints sur du tissu ou sur du carton. Il existe également des tsakli qui sont imprimés à partir de blocs de bois sur tissu ou papier. De plus grands ensembles de tsakli sont conservés entre deux couvertures en bois.

À découvrir ici
Musée des Beaux-Arts Salies

Musée des Beaux-Arts Salies

Bagnères-de-Bigorre | 65
Dans la même collection
Voir la collection