Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Saint Paul

Saint Paul © Tous droits réservés
Artiste

Francisco Herrera el Viejo

(vers 1590 Séville - 1656 Madrid)
L’artiste
Chronologie
1er moitié du XVIIe siècle
Technique
Dessin
Dimensions
H. 0,104 m ; L. 0,90 m
Numéro d’inventaire
C 2002-9-1
Collection
Dessin et gravure hispaniques
Voir la collection
En savoir plus

Les dessins de Herrera l’Ancien sont marqués par deux techniques distinctes : l’une utilise principalement le lavis (comme dans le dessin présenté ici) l’autre est essentiellement une technique de hachures à la plume. Celui qui nous préoccupe est une belle étude inspirée et nerveuse qui s’apparente à la série des apôtres dont l’Instituto Jovellanos de Gijon conservait six feuilles avant sa destruction lors de la guerre civile en 1936. Elle représente saint Paul dont la physionomie est fixée depuis le Ve siècle : visage noble, cheveu rare et longue barbe noire, suivant la description d’Eusèbe de Césarée (III-IVe siècle). Il est également reconnaissable grâce à ses attributs : le livre, par référence à ses épîtres écrites aux premières communautés chrétiennes, et l’épée, visible ici sur la partie gauche inférieure du dessin, instrument de son martyre (St Paul fut décapité). Le visage tourné vers le haut, la bouche entrouverte, la position de sa main droite, créent une dynamique pour l’ensemble.

Avec peu de moyens Francisco Herrera a su rendre l’expressivité dramatique de l’apôtre, qui reflète le courant baroque dont l’artiste fut un des principaux représentant. Comme l’art de Pacheco, celui de Herrera l’Ancien sera le fondement de toutes les techniques du dessin à Séville pour le XVIIe siècle.
(C.Berthoumieu)

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection