Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Sarcophage de la chasse

Sarcophage de la chasse © Tous droits réservés
Chronologie
IIIe siècle
Technique
Sculpture
Dimensions
58cm x 70cm x 220 cm
Numéro d’inventaire
Ca.2.3
Collection
Archéologie gallo-romaine
Voir la collection
En savoir plus

Cette sculpture en marbre provenant des carrières de Saint-Béat (Haute-Garonne) représente un décor sculpté en haut relief, figurant une chasse au cerf et au sanglier.

De gauche à droite, on peut voir :
1°) Un chasseur vêtu d’une tunique courte pique le poitrail d’un redoutable sanglier arrêté par un chien. Au second plan, un second personnage assiste à la scène et paraît soutenir le chasseur dans son effort.
2°) Un chasseur pique le dos d’un animal sauvage (loup ?) qui court et se retourne vers lui en découvrant une mâchoire menaçante. Un autre animal de la même espèce, figuré au second plan, s’accroche aux plus hautes branches d’un arbre. Sa présence a peut-être pour fonction de figurer la scène précédant la chute et finalement la mise à mort du premier.
3°) Au centre, un personnage debout, tenant un épieu, tend la main et se retourne vers un cavalier qui, à gauche, s’apprête à piquer une laie fixée à terre par un chien. Un troisième chasseur à l’épieu lance ses chiens à la poursuite d’un grand cerf, précédé par un cavalier coiffé d’un capuchon.
4°) A droite, un dernier chasseur également vêtu d’un capuchon, tend un filet dans lequel les lapins effrayés par la battue devraient se précipiter. Il semble que les petits mammifères ne soient pas tombés dans son piège, puisque deux d’entre eux s’échappent vers la gauche entre les pattes des animaux et les pieds des chasseurs.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection