Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Stèle de Luctérius

Stèle de Luctérius © Tous droits réservés
Chronologie
Ier siècle - Ve siècle
Technique
Sculpture
Dimensions
146,5cm x 75,5cm x 35cm
Numéro d’inventaire
Ca.2.1
Collection
Archéologie gallo-romaine
Voir la collection
En savoir plus

Cette stèle comporte à l’avers une inscription du Ier siècle et au revers, une inscription du Ve siècle.
Elle a été découverte dans l’église de Pern par l’Abbé de Fouilhac en 1638 et fut donnée au musée en 1815 par M. Manessia.

Transcription de la dédicace à l’avers: MARCO LUCTERIO LUCTERII SENICIANI FILIO LEONI OMNIBUS HONORIBUS IN PATRIA FUNCTO SACERDOTI ARAE AUGUSTI INTER CONFLUENTEM ARARIS ET RHODANI CIVITAS CADURCORUM OB MERITA EIUS PUBLICE POSVIT
Traduction : A Marcus Lucterius Léon, fils de Lucterius Sericianus qui après avoir exercé toutes les charges publiques dans sa patrie de l’autel d’Auguste (élevé) au confluent de la Saone et du Rhône. La cité des Cadurques en récompense de ses services a élevé ce monument aux frais du trésor public.
La dédicace à Lucterius atteste du rang que la ville de Cahors tenait sous le règne d’Auguste.

Transcription de la dédicace au revers: CONDITUS HOC TUMULO TEGITUR GREGORIUS EXUL EXULIS ET PETRIS QUEM POSUERE MANUS QUI TAMEM HISPANA NATUS TELLURE SUPREMUM COMPLET CADURCIS MORTE DEFLENDA DIEM
Traduction : Enfermé dans ce tombeau élevé par les mains de Pierre, exilé, repose Grégoire, exilé, qui né en Espagne, achève ses jours par une triste mort chez les Cadurci.
La dédicace à Gregorius est surmontée du monogramme du Christ avec l’alpha et l’omega inscrits entre les branches du chrisme et entouré d’un cercle lauré ; deux colombes l’accompagnent. Les côtés portent deux larges bandes où sont gravés des ornements feuillagés.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection