Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Stèle sud-arabique

Stèle sud-arabique © Tous droits réservés
Artiste

Anonyme

Chronologie
7e - 6e siècle av J.-C.
Technique
gravure, sculpture
Dimensions
H 99 x L 59 x l 49 cm
Statut administratif
Collection Musée Champollion
Numéro d’inventaire
05.08.1
Collection
Les alphabets
Voir la collection
En savoir plus

Siège en calcaire provenant du Yémen et portant une inscription en écriture sud-arabique.
D’après la graphie de l’inscription, le siège daterait du 7e voire du 6e siècle av JC.
L’assise du siège est nue mais le dossier, lui, porte un décor d’ibex (bouquetins) sur les bords droit, gauche et en haut. Il s’agit d’un décor caractéristique des monuments du Jawf des 8e et 7e siècles av JC.
En outre, les ibex placés sur les bords latéraux sont presque en ronde bosse, ce qui est rare.
Sous la frise d’ibex en haut, on trouve une série de lignes gravées et des denticules.
L’inscription est en écriture sud-arabique, une écriture géométrique. Il s’agit d’une dédicace à Almaqah, le principal dieu du royaume de Saba. L’objet provient donc sans doute de Marîb, la capitale du royaume ou du Jawf, sous contrôle sabéen. Il existait d’ailleurs un temple dédié à Almaqah à Nashq dans le Jawf.
L’inscription commémore l’offrande d’une personne (…Ammi…ahar), sans doute un notable ou un administrateur, au dieu Almaqah. Les offrandes de personnes étaient une pratique courante en Arabie du Sud à cette époque. Ces offrandes visaient à placer la personne sous la protection divine.
L’invocation finale mentionne 3 divinités : Athtar, dieu vénéré dans toute l’Arabie du Sud; Almaqah; et dhat-Himyam (déesse Soleil?). Un souverain sabéen est également mentionné (Yada…il).
Sous l’inscription, le symbole du dieu Almaqah.

D’autres sièges ou trônes semblables ont été trouvés : 3 trônes royaux de Nashan, trônes conservés à Genève, et stèles du Musée de Sana’a.

À découvrir ici
Musée Champollion

Musée Champollion

Figeac | 46test
Dans la même collection
Voir la collection