Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Télémaque reçu à Pilos par Nestor

Télémaque reçu à Pilos par Nestor © Tous droits réservés
Artiste

Emile-Antoine Bourdelle

(1861 Montauban - 1er octobre 1929 Le Vésinet)
L’artiste
Chronologie
1883
Technique
Plâtre
Numéro d’inventaire
MI 884.2.1
Collection
La sculpture du XIXè siècle
Voir la collection
En savoir plus

Cette oeuvre avec laquelle Bourdelle obtint en 1883, le 2ème prix au concours triennal du Grand Prix municipal de sculpture à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse fut souvent confondue avec son prix d’entrée à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris où il ne fut admis qu’en août 1884. Elle fut donnée par l’artiste à sa ville natale en remerciement de la bourse que cette dernière lui octroyait et installée au musée Ingres où elle resta à la vue des visiteurs jusqu’en 1968. Cette année là, elle fut brisée lors d’un déplacement et rangée en réserve d’où elle ne sortit qu’en 1994, afin d’être restaurée grâce à la générosité de la fille du sculpteur, Madame Duffet-Bourdelle. A cette occasion, deux moulages en plâtre blanc furent réalisés pour le musée Bourdelle qui conserve également deux dessins préparatoires de cette oeuvre.
Le bas relief, présenté au public depuis le mois de janvier 1999, représente au premier plan, debout et nu, le jeune Télémaque, accueilli par le roi Nestor que l’on reconnaît à sa barbe, symbole de sagesse et de maturité ; Le personnage de gauche auquel la restauration n’a pu rendre sa tête, disparue sans doute lors du funeste déplacement, est Transymède, le fils de Nestor. Derrière, de gauche à droite, on reconnaît le vieux Mentor sous les traits duquel s’est cachée la déesse Athéna afin de mieux protéger le fils d’Ulysse. Enfin, le dernier personnage est Pisistrate, autre fils de Nestor.
Cette oeuvre à la composition savante témoigne de la parfaite maîtrise de l’espace par Bourdelle, et cela dès son plus jeune âge, ainsi que de la très bonne compréhension des leçons de ses maîtres.

À découvrir ici
Musée Ingres Bourdelle

Musée Ingres Bourdelle

Montauban | 82test
Dans la même collection
Voir la collection