Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Un examen à la faculté de médecine

Un examen à la faculté de médecine © Tous droits réservés
Artiste

Henri de Toulouse-Lautrec

(24 novembre 1864 Albi - 9 septembre 1901 Saint-André du Bois)
L’artiste
Chronologie
1901
Technique
huile sur toile
Dimensions
0,65 x 0,81
Statut administratif
collection publique
Numéro d’inventaire
MTL. 216
Collection
La collection Toulouse-Lautrec
Voir la collection
En savoir plus

Cette toile a été donnée en 1922 au Musée d’Albi par le Colonel Henri Würtz, frère du Docteur Würtz.
La scène évoquée par Lautrec est une reconstitution imaginaire de la soutenance de thèse de son cousin Gabriel Tapié de Céleyran.

Ultime toile achevée, cette œuvre est peinte à larges touches dans une matière épaisse, et structurée par les masses colorées sombres . On ne retrouve plus la prédominance de la ligne, ou le jeu des hachures, qui ont caractérisé les tableaux de la maturité.

L’horizontalité de la composition est accentuée par la découpe géométrique des fenêtres qui occupent le tiers supérieur du tableau, seules plages claires dans une toile de tonalité sombre. La feuille blanche posée sur la table éclaire une scène peinte dans des tonalités vertes et noires, avec pour seule note chaude et vive le rouge de l’épitoge et de la toque posée à droite, comme si le peintre avait voulu souligner ces symboles de l’autorité scientifique détenue par le président de thèse. Jouant sur la perspective, Lautrec accentue la disproportion des mains et des bras du premier plan selon un procédé quasi photographique.

© Danièle DEVYNCK
Conservateur en chef du Patrimoine
Directeur du Musée Toulouse-Lautrec

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection