Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Vase funéraire – 3

Vase funéraire – 3 © Tous droits réservés
Chronologie
XIIIe siècle
Technique
Terre cuite vernissée
Dimensions
16 x 30 cm
Numéro d’inventaire
Ni.224
Collection
Antiquités lotoises
Voir la collection
En savoir plus

Au mois d’août 1875, en faisant des fouilles pour la construction d’une chapelle latérale à l’église de Cabanac, commune de Mauroux, on découvrit un tombeau qui renfermait seulement un squelette et deux vases en terre. La tête du squelette était engagée dans une cavité pratiquée dans une pierre de taille ; chaque pied se trouvait aussi engagé dans une échancrure semblable…

Le vase a la forme d’un ellipsoïde très aplati. Son ouverture, limitée par un rebord très recourbé, occupe toute la base supérieure. Il est surmonté d’une anse, peu élevée, qui s’appuie, de chaque côté, sur le rebord de l’ouverture. Deux becs en forme de lèvre allongée s’échappent du rebord juste au dessus des appuis de l’anse. Sur le ventre de la panse sont représentées huit croix. Elles ont les trois bras supérieurs pattés, c’est-à-dire terminés en têtes rondes allongées, sur lesquelles il semble qu’on a voulu dessiner au burin des pétales en éventail. Elles sont séparées entre elles par deux fleurs disposées verticalement. Ces fleurs ont quatre pétales étalés et leur centre est mis en relief par un petit bouton de terre rapporté. Les parois de l’ouverture sont ornées d’un dessin en zig zag et ceux des becs d’un dessin à longues dentelures.
Mais l’ornement le plus intéressant est celui de l’anse. Il est formé par trois écussons. Dans le premier est inscrite une croix de Malte et dans le second une croix latine avec un gros rayon entre chaque bras. Quant à l’écusson de gauche il est écartelé.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection