Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Y avait quatre jeunes gens du quartier

Y avait quatre jeunes gens du quartier © Tous droits réservés
Artiste

G. Darré

L’artiste
Chronologie
22/01/1882
Technique
Gravure
Dimensions
30,8 x 34,1 cm
Numéro d’inventaire
G.GC.5.1882.15
Collection
Collection Gambetta
Voir la collection
En savoir plus

La caricature ci-dessus a paru dans le journal Le Carillon n°4.

Jules Ferry, Louise Michel, Henri Rochefort-de-Luçay et Léon Gambetta dansent bras-dessus-bras-dessous. Tous sont habillés en noir et rouge.
Sous la caricature se trouve la phrase " Ils dodelinaient la tête et barytonnaient…comme de vrais barytons… (Rabelais)". Tirée de Pantagruel, écrit en 1532 par François Rabelais, la citation exacte utilisée décrit dans le récit original Gargantua "[…] qui dodelinait de la tête et barytonnait du cul[…]".

Jules Ferry et Léon Gambetta sont tous deux des figures majeures du parti républicain. Ils étaient contre les évènements de La Commune de Paris en 1871. Créée pour renverser le gouvernement d’Adolphe Thiers, le répression des contestataires s’est terminée dans une vague sanglante. Les deux hommes politiques sus-cités ont condamné cette violence mais ont longtemps reproché aux anarchistes d’avoir voulu faire tomber un régime politique fragile. Louise Michel fut une communarde très active. Elle alla en prison puis se fit exilée en Nouvelle-Calédonie. Elle ne revint en France que bien plus tard, en 1880. Elle lutta contre le régime républicain qu’elle jugeait trop autoritaire. Henri Rochefort-de-Luçay est un homme politique ambigu. Au départ en faveur de la Commune bien qu’étant Républicain, il finit par la critiquer de plus en plus. Se servant de ses nombreux titres de presse (La Lanterne, La Marseillaise, L’Intransigeant), il fabule sur les hommes politiques notamment sur l’accident par balle qui entraîna la mort de Léon Gambetta. Il finira par devenir boulangiste prônant un nationalisme accru.

Cette œuvre n’est pas présentée de façon permanente.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection