Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

PLAT OVALE DÉCORATIF

PLAT OVALE DÉCORATIF © Tous droits réservés
Artiste

Charles, Jean Avisseau

(1796 Tours - 1861 Tours)
L’artiste
Chronologie
XIXème
Technique
Poterie vernissée,
Dimensions
H : 0,53m – L : 0,65m –
Statut administratif
don Achille Jubinal
Numéro d’inventaire
N°INV : 864-1-1065
Collection
Céramiques et faïences
Voir la collection
En savoir plus

ECOLE FRANCAISE XIXe
AVISSEAU, Charles Jean
(Tours 1796-Tours 1861)

PLAT OVALE DÉCORATIF
Végétaux, salamandre, lézard, escargot, écrevisse, grenouilles et vipère viennent donner vie à ce plat aux superbes couleurs et au réalisme du bestiaire et des plantes que les enfants peuvent découvrir près de la rivière.
Poterie vernissée,
signée, datée de 1857,
dédicacée à Jubinal.
H : 0,53m – L : 0,65m – Pr : 0,50m
Provenance : Don Jubinal
N°INV : 864-1-1065 

En 1843, AVISSEAU fondait à Tours une petite faïencerie familiale spécialisée dans des pièces dans le style de Bernard PALISSY.
Ses nouvelles créations rustiques de plantes et d’animaux colorés par des émaux plombifères associaient l’intérêt romantique pour les choses du passé et le naturalisme qui prévalaient déjà en France pendant les années 1840, mais il fut le premier à les découvrir chez PALISSY. En reconstituant les procédés techniques de PALISSY, AVISSEAU prenait la tête du renouveau des céramiques artistiques en France.
Bien que certains critiques aient reproché à ses œuvres d’être par leur conception imitatives et non utilitaires, ses perfectionnements techniques n’en n’ont pas moins été appréciés unanimement et considérés après sa mort comme montrant la voix du progrès de l’industrie.
Bien qu’on ait reproché à AVISSEAU de n’être qu’un simple imitateur de PALISSY, ses œuvres, comme ce plat ne sont pas des copies serviles de pièces du XVIème siècle, elles sont plutôt des inventions libres du style des "rustiques figulines" de PALISSY.
Afin de reproduire les couleurs naturelles de ses modèles, AVISSEAU a expérimenté, comme PALISSY, des émaux plombifères fondant à basse température, colorés par différents oxydes métalliques : oxyde de fer pour les émaux jaunes, oxydes de manganèse et de cobalt pour les violets, oxyde de cobalt pour les bleus, oxyde de cuivre
pour les verts, oxydes de fer et de manganèse pour les bruns.
Toutefois la palette d’Avisseau est plus étendue que celle de Palissy, ses émaux sont plus brillants, plus lumineux.
De plus, tandis que, chez PALISSY, plantes et animaux étaient moulés sur nature, ceux d’AVISSEAU étaient modelés directement dans l’argile.
Toutes les pièces d’AVISSEAU portent sa signature avec ou sans son monogramme.

À découvrir ici
Musée des Beaux-Arts Salies

Musée des Beaux-Arts Salies

Bagnères-de-Bigorre | 65