Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Bible enluminée

Bible enluminée © Tous droits réservés
Artiste

Anonyme

Chronologie
1230 environ
Dimensions
H 21,9 x l 14,7 cm fermé
Statut administratif
Collection Musée Champollion
Numéro d’inventaire
03.25.1
Collection
Le livre, mémoire des hommes
Voir la collection
En savoir plus

Bible enluminée datant du 13e siècle, d’environ 1230, et provenant de Paris.
Il s’agit d’une Bible de petit format dont il ne reste aujourd’hui que la seconde partie, des Proverbes à la fin du Nouveau Testament.

Elle provient de la boutique de Maître Alexandre, un des premiers libraires à produire des Bibles illustrées selon le même modèle. Il s’agit presque d’une production "en série" avec une répétition des motifs d’un manuscrit à l’autre. On connaît plus d’une vingtaine de manuscrits de cet enlumineur, qui fut sans doute d’abord parcheminier, dont cette Bible est un des derniers témoignages de son activité.

Ecrite en latin avec des caractères gothiques, sur deux colonnes, cette Bible comporte de nombreuses initiales "historiées", qui évoquent un récit, très finement peintes, avec parfois les esquisses en marge.
Des titres courants bleus et rouges inscrits dans la marge supérieure (parfois rognée) permettent de se repérer dans le texte. Les chapitres sont numérotés en marge à l’encre bleue ou rouge.
La reliure n’est pas d’origine. Elle date du 15e siècle, elle est en cuir noir estampé à froid.
Au 16e siècle, elle appartint à Sébastien Ernault, prieur de l’abbaye du Mont-St-Michel (ex-libris au folio 1)

Cette Bible du maître Alexandre comporte toutes les caractéristiques qui correspondent au modèle en vigueur au 13e siècle, modèle qu’on nomme "Bible de poche" en référence à l’aspect ou "Bible de Paris" en référence au contenu :
Pour ce qui est de l’aspect formel, on parle de Bibles " de poche" parce qu’il s’agit de livres de petit format, portatifs et facilement consultables, écrits sur du parchemin fin et blanc, dans une écriture gothique serrée et compacte et avec beaucoup d’abbréviations.
Pour ce qui est du contenu, les livres de la Bible sont à l’époque organisés de différentes manières et souvent en plusieurs volumes. Le terme "Bible de Paris" renvoie, à partir du 13e siècle, à une manière particulière d’ordonnancer les livres, au fait que tout soit réuni dans un seul volume et surtout au fait que ces Bibles étaient surtout produites à Paris (mais aussi à Oxford, Bologne…).

D’autres éléments caractérisent ces Bibles produites au 13e siècle : on y trouve une liste des noms hébreux à la fin du texte, les chapitres sont numérotés et listés dans une table, le titre courant se systématise dans la marge supérieure, on alterne le rouge et le bleu pour chaque chapitre, on ne trouve pas de pleine pages mais des initiales historiées et enfin, l’iconographie est basée sur un modèle commun ce qui laisse supposer que le travail était réalisé en équipe.

À découvrir ici
Musée Champollion

Musée Champollion

Figeac | 46
Dans la même collection
Voir la collection