Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

Modèle pour le reliquaire de saint Edmond.

Modèle pour le reliquaire de saint Edmond. © Tous droits réservés
Artiste

Jean Chalette

(1581 Troyes - 1644 Toulouse)
L’artiste
Chronologie
XVIIe siècle
Technique
Plume, pinceau et encre noire
Dimensions
0,365 x 0,250
Statut administratif
Musée Paul-Dupuy
Numéro d’inventaire
Inv. D. 95-1-1
Collection
Arts graphiques / Cabinet des dessins
Voir la collection
En savoir plus

A droite et à gauche, ainsi qu’au verso, trois fois la mention: "Ne Varietur. De Lancefoc Capt./ P. Carrière Capitoul / A.Fontan"
Provenance.
Archives Municipales de Toulouse.
Bibliographie.
Prin, 1992, p.547-554; Julien, 1993, p.195-207; id.1996, p.418-420…
Exposition.
1999, Toulouse, n°3
*Oeuvre en rapport."
La gravure de la châsse de saint Edmond illustre l’ouvrage: Antiennes & Oraisons, A l’usage de ceux qui auront la Dévotion de Visiter les Sacrées Reliques qui reposent dans l’Insigne Eglise Abbatiale Saint-Sernin de Toulouse, à Toulouse chez Me Jean-Henry Guillemette, Avocat, Imprimeur-Libraire juré de l’Université,vis-a-vis St-Rome, 1762
Il semble que l’oeuvre définitive offrait quelques différences avec le projet.

Le 12 Août 1631, après la peste, les capitouls ordonnent la translation des reliques de saint Edmond, conservées à Saint-Sernin. A cette occasion, ils demandent à Chalette le projet que nous présentons, lequel est achevé en 10 septembre; Sa réalisation prend beaucoup plus de temps que prévu en raison de difficultés financières. L’âme de bois est confiée au menuisier Arnaut Fontan et l’orfèvrerie à Pierre Guilhermin, puis, après son décès, à Jean Loret. C’est seulement en 1644 que la châsse de saint Edmond reçoit son précieux dépôt . Il n’en reste aujourd’hui que le coffre de bois de Fontan.

À découvrir ici
Musée Paul Dupuy

Musée Paul-Dupuy

Toulouse | 31
Dans la même collection
Voir la collection