Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Administration des musées
Fiche Œuvre

La députation de Paris

La députation de Paris © Tous droits réservés
Artiste

PILOTELL (Georges Raoul Eugène PILOTELLE)

(17/02/1845 Poitiers - 29/06/1918 Londres)
L’artiste
Chronologie
1889
Technique
Gravure, Lithographie, Aquarelle
Dimensions
26,8 x 23,8 cm
Numéro d’inventaire
G.CM.1.1869.4
Collection
Collection Gambetta
Voir la collection
En savoir plus

La caricature ci-dessus a paru dans le journal Le Charivari.

Aquarellée postérieurement à la publication du journal, la caricature représente neuf députés de la Seine comme des diables en boîtes : Léon Gambetta, Adolphe Thiers, François-Désiré Bancel, Ernest Picard, Louis-Antoine Garnier-Pagès, Jules Ferry, Jules Favre, Jules Simon et Eugène Pelletan. Elle est signée « Pilotell ».

Candidat aux élections législatives de mai 1869, Gambetta décide de se présenter simultanément dans la première circonscription des Bouches-du-Rhône et dans celle de la Seine. Son programme électoral, de tendance radicale et connu sous le nom de « Programme de Belleville » milite pour la liberté de la presse, la séparation de l’Église et de l’État, l’instauration de l’impôt sur le revenu, l’élection des fonctionnaires et la suppression des armées permanentes.
Accusé de prononcer aux électeurs marseillais un discours plus éloigné de toute forme d’extrémisme, il sera pourtant élu le 24 mai 1869 à Paris, au premier tour face à Hippolyte Carnot, mais aussi à Marseille le 6 Juin 1869, où, après avoir été en ballottage favorable devant Adolphe Thiers, il l’emporte au second tour face à Ferdinand de Lesseps.
Gambetta décide finalement de représenter Marseille, permettant ainsi de nommer à Paris un autre candidat radical.

Cette œuvre n’est pas présentée de façon permanente.

À découvrir ici
Dans la même collection
Voir la collection