Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Horloge de table, avec dôme à base carrée

Horloge de table, avec dôme à base carrée © Tous droits réservés
Artiste

Anonyme

Chronologie
vers 1590
Statut administratif
Musée Paul-Dupuy
Numéro d’inventaire
Inv 18080
Collection
Arts décoratifs / Horlogerie
Voir la collection
En savoir plus

Boîte anonyme en cuivre gravé et doré, en forme de tour carrée, surmontée d’un dôme quadrangulaire moulé, à rinceaux ajourés réunis dans les angles par des arêtes à motifs de briques que l’on retrouve simulant une partie du mur, entre les moulures du bas de l’attique. Hauteur 150 mm.
Le centre du cadran porte une étoile à 12 rayons, deux têtes d’ange le regardant dans les angles supérieurs. En bas, deux enfants se font face, et tiennent chacun un grand verre à pied. Ils sont nus dans un paysage rocailleux, et séparés l’un de l’autre par le blason du commanditaire de l’horloge.
Les trois autres faces sont décorées de gravures d’après Etienne Delaune. La face de gauche représente la Musique avec un personnage féminin jouant des cymbales. La face de droite représente Minerve tenant d’un côté une lance et de l’autre son bouclier. A l’arrière, la Dialectique est représentée par un personnage jouant du cor sur un fond de village.
Le dessous de la boîte est gravé d’une couronne formé de quatre épis disposés en rond symétriquement, avec le chiffre XII gravé ultérieurement sur un bord. Les deux trous de remontages sont accompagnés des indications habituelles M et S, et des mots "tourne"
Mouvement à sonnerie des heures avec une seule fusée(pas de fusée pour la sonnerie dont le barillet est denté), corde en boyau, échappement à roue de rencontre et foliot sous le timbre. Les èlements sont en laiton mais seuls les axes et les pignons sont en fer.
Dans la partie inférieure, la sonnerie est régulée par un autre échappement à roue de rencontre.
Si l’on s’en tient au dessin du blason que l’on suppose d’origine, les armes pourraient être celles de Flotard, vicomte de Gourdon et de Gayffier, baron de Gourdon, de Cénevrières, etc. Il est dit "d’azur à trois étoiles d’or posées en pal, partie d’or à trois bandes de guelles". Nommé chevalier de l’ordre de Saint Michel en 1959, mais le blason n’étant pas entouré de ce collier, il faudrait que la gravure, et aussi l’horloge, soient antérieures à 1559, ce qui est possible, il mourut en 1562.
Une horloge presque identique se trouve au Deutsches Uhremuseum de Furtwangen (K-1297)

À découvrir ici
Musée Paul Dupuy

Musée Paul-Dupuy

Toulouse | 31
Dans la même collection
Voir la collection