Nos musées en ligne
L’association
Occitanie Musées est l'Association des Conservateurs et Personnels Scientifiques des Musées d’Occitanie. Elle regroupe les personnels scientifiques des Musées de France et des établissements à but culturel et patrimonial de la région Occitanie. Elle fédère plus d’une centaine de professionnels dans tous les domaines d'activités des musées (direction, conservation, médiation, documentation, régie...). L'Association est une section régionale de l’AGCCPF, Association nationale des conservateurs et des professionnels des musées et des patrimoines publics de France.
Accès adhérent
Fiche Œuvre

Étude de nègre d’après le modèle Joseph

Étude de noir d’après le modèle Joseph, de Théodore Chassériau © Musée Ingres Bourdelle . Étude de noir d’après le modèle Joseph, de Théodore Chassériau
Artiste

Théodore Chassériau

(20/09/1819 Sainte-Barbe de Samana - 08/10/1856 Paris)
L’artiste
Chronologie
1838
Technique
huile sur toile
Dimensions
0,73 X 0.59
Numéro d’inventaire
MI 867.180
Collection
La peinture du XIXè siècle
Voir la collection
En savoir plus

Cette œuvre fut commandée par Ingres à Chassériau 1836.
Ingres est alors à Rome et travaille discrètement à un projet sur « La Tentation du Christ ».
C’est par l’intermédiaire de son ami Edouard Gatteaux (graveur et sculpteur), à qui il adressa ces mots qu’il formule sa demande : « Il me faut mon cher, que vous me fassiez le plaisir de me seconder dans une chose qui me fait le plus grand besoin. Le calque ci-joint vous indiquera ce que je veux. Il faut donc trouver, parmi mes élèves, celui qui sait le mieux faire le portrait d’un modèle, et, si vous ne me trouvez mieux, je crois pouvoir désigner le jeune Chassériau. Je vous prie donc de me l’envoyer et de lui faire part de ma proposition… Surtout qu’il copie le type de l’individu le plus possible. Je vous prie de lui recommander le plus grand secret. Qu’il ferme son atelier aux désœuvrés pendant ce temps. Comme je ne dois rien vous cacher, le sujet que je veux traiter est le Seigneur chassant le Démon du haut de la montagne. Quant à l’élève, il n’a pas besoin de le savoir : je lui demande une simple figure de nègre dans cette attitude ».
Chassériau s’exécuta mais ne remis l’ouvrage qu’en 1838.
Le modèle choisit fut Joseph, qui avait déjà posé pour le Radeau de la méduse de Géricault, vingt ans plus tôt.
Il respecta en tous points la commande changeant cependant la couleur du fond, utilisant le bleu plutôt que le blanc.
Le projet d’Ingres auquel se rattache cette étude ne vit jamais le jour.

À découvrir ici
Musée Ingres Bourdelle

Musée Ingres Bourdelle

Montauban | 82
Dans la même collection
Voir la collection